Tout sur MRAX

Le Mouvement contre le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie (Mrax) enregistre une hausse des signalements de 26 %, s'élevant à 400 en 2019, contre 318 en 2018, rapporte La Libre Belgique mardi.

Zèle stalinien, charivari à tout va, chaos généralisé et justice nulle part pour ceux qui nuisent à la collectivité. Tel pourrait être le crédo de la tache d'huile gauchiste radicale qui se répand à la-va-comme-je-te-pousse sur la place publique. "Lénine relève toi, ils sont devenus fous..."

L'administrateur du Centre communautaire laïc juif David Susskind (CCLJ) qui siégeait au sein du conseil d'administration du Mouvement contre le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie (Mrax) a décidé de se retirer, a annoncé le CCLJ jeudi dans un communiqué. Le Centre dénonce une "coalition d'intérêts particuliers, déloyaux et sectaires". Le président du CA du Mrax estime lui qu'il ne s'agit que d'un problème de personnes.

Mesdames, vous êtes toutes deux en charge de l'égalité des chances. Et nous pouvons dire qu'il y a du travail. La Belgique caracole en tête des pays OCDE qui discriminent le plus à l'emploi et notre système éducatif est l'un des plus reproductifs des inégalités sociales.

La loi qu'a fait passer Théo Francken ce jeudi 9 février visant à permettre l'expulsion de personnes étrangères en séjour légal n'a pas pour objectif de renvoyer des terroristes, ni même des criminels, ni même des voleurs.

"Le mépris affiché par un membre du gouvernement pour la justice", dans l'affaire des visas refusés à une famille d'Alep, "a une incidence sur l'opinion publique et permet une inquiétante libération de la parole raciste", a affirmé lundi le Mouvement contre le Racisme, l'Antisémitisme et la Xénophobie (MRAX).

Une quarantaine d'avocats du collectif Progress Lawyers Network et plusieurs membres d'associations, dont Bruxelles Laïque, le MRAX et l'Observatoire international des prisons, se sont rassemblés samedi à Bruxelles afin d'exprimer leur inquiétude face, notamment, aux mesures de lutte contre le terrorisme prises par le gouvernement fédéral. Leur objectif était de rappeler que les droits de l'Homme, dont la journée internationale est célébrée ce samedi, doivent rester des garde-fous dans la société.

Le mouvement contre la racisme et la xénophobie (MRAX) rappelle dans un communiqué publié mardi que Jan Jambon n'en est pas à sa première déclaration provocatrice, alors que la polémique enfle après les propos tenus samedi dans le quotidien flamand De Standaard par le ministre de l'Intérieur. Ce dernier avait jugé qu'"une partie significative de la communauté musulmane a dansé à l'occasion des attentats".

Le Mouvement contre le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie (MRAX) a annoncé jeudi via communiqué s'être constitué partie civile auprès d'un juge d'instruction vendredi dernier, contre le bourgmestre d'Anvers et député fédéral Bart De Wever (N-VA). L'association l'accuse d'avoir tenu durant une émission télévisée de la VRT, datant de mars dernier, des propos "racistes et pénalement répréhensibles".

Le Mouvement contre le Racisme, l'Antisémitisme et la Xénophobie (Mrax) ne digère pas le dernier tweet du secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration Theo Francken et appelle le gouvernement à confier ses compétences "à un responsable capable d'agir avec sérénité", indique mercredi l'association dans un communiqué.

Les signalements de racisme auprès du Mrax ont fortement augmenté entre 2014 et 2015. La majeure partie des dossiers concerne des actes anti-arabes ou islamophobes, indique samedi le journal Le Soir qui a pu consulter les derniers chiffres du MRAX.

Le Mouvement contre le Racisme, l'Antisémitisme et la Xénophobie (MRAX) a dénoncé lundi l'"aveuglement" du secrétaire d'Etat à l'Asile Theo Francken qui via un "jeu de passe-passe" permet au gouvernement fédéral de "détériorer l'accueil" en faisant passer comme "humanitaire" un projet d'ouverture dans l'urgence de 2.500 places d'accueil alors qu'il venait d'en fermer presqu'autant.

Le Mouvement contre le Racisme, l'Antisémitisme et la Xénophobie (MRAX) a invité mercredi le président du MR, Olivier Chastel, à prendre des mesures fortes à l'égard du sénateur libéral Alain Destexhe, auteur, mardi, de propos relatifs à l'immigration très diversement appréciés jusque dans son propre parti.

Le Mouvement contre le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie (MRAX), en crise depuis de nombreux mois, a subi une nouvelle rétrogradation de catégorie, synonyme de réduction de ses subsides en provenance de la Fédération Wallonie-Bruxelles, a indiqué mardi la ministre francophone de l'Egalité des chances, Fadila Laanan (PS).