Tout sur MR

Pour ceux qui auraient encore des doutes : les gens s'inquiètent de leur pension. Si l'asile et la migration étaient le thème le plus décisif lors des dernières élections, il était immédiatement suivi par la question des pensions : 38% des électeurs ont pris en compte la position des partis politiques sur les pensions lors du choix de leur vote.

La digitalisation des services aux voyageurs de la SNCB pose problème aux seniors et aux déficients mentaux, souvent confrontés aux automates (avec assistance vocale), applications smartphone et achats en ligne. Opérations difficiles sans aide extérieure.

Le processus censé aboutir à la formation d'un gouvernement fédéral dure "bien trop longtemps": l'avis est partagé par Joachim Coens lui-même. L'informateur CD&V, qui partage sa mission royale prolongée avec Georges-Louis Bouchez (MR), l'a indiqué jeudi au micro de la VRT dans l'émission Villa Politica, réagissant aux critiques émanant entre autres de Conner Rousseau (sp.a) et Maggie De Block (Open Vld).

L'ancien président du spa.a, Bruno Tobback, a rappelé jeudi la préférence de son parti pour une coalition fédérale arc-en-ciel, réunissant les familles socialiste, libérale et écologiste, tout en s'interrogeant sur l'utilité du travail mené par les deux informateurs royaux, Georges-Louis Bouchez (MR) et Joachim Coens (CD&V).

Les informateurs Georges-Louis Bouchez (MR) et Joachim Coens (CD&V) poursuivent leurs travaux dans la discrétion, a-t-on indiqué mardi dans leur entourage après la prolongation de leur mission. Il leur incombe de "clarifier davantage les différentes positions".

La prolongation du duo Bouchez-Coens n'est pas le fruit du surréalisme à la belge, mais d'une évolution de notre système: incompréhensions profondes, logiques partisanes et communautaires, egos surdimensionnés.

Désormais concurrents électoraux, MR et Ecolo sont condamnés à gouverner ensemble en Wallonie et à négocier ensemble au fédéral. La fracture entre verts et bleus est-elle irréductible ?

L'informateur royal Joachim Coens (CD&V) s'est montré samedi plus prudent que son collègue Georges-Louis Bouchez (MR) à propos de la suite de la formation du gouvernement fédéral. Contrairement à son homologue francophone, il n'évoque pas pour le moment l'ouverture d'une phase de préformation lundi, après le rapport au Roi.

Le député Rodrigue Demeuse (Ecolo) se dit interloqué par l'émergence de plateformes d'apprentissage et de partage en ligne, notamment étrangères, proposant aux étudiants résumés de livres, notes de cours, voire questions d'examen. Le hic : ces services sont payants.

Les informateurs royaux Georges-Louis Bouchez (MR) et Joachim Coens (CD&V) ont reçu vendredi successivement, au siège du CD&V, les présidents de la N-VA, Bart De Wever, et du PS, Paul Magnette. Lundi, ils feront rapport au Roi de leur mission et d'ici là ils devraient tenter de jeter les bases d'une future coalition gouvernementale.