Tout sur Mont-Blanc

Le préfet de Haute-Savoie a pris vendredi un arrêté restreignant pour huit jours, à partir du 14 juillet, l'accès au sommet du Mont-Blanc par l'itinéraire classique de l'Aiguille du Goûter, en raison de sa surfréquentation.

Météo-France, qui a placé lundi le massif du Mont-Blanc en risque fort d'avalanche, s'est armé d'outils perfectionnés pour évaluer la stabilité du manteau neigeux mais sa priorité reste d'informer au mieux le public, notamment depuis peu via une application.

Les cabines du téléphérique bloquées dans le Mont-Blanc depuis jeudi après-midi, dans lesquelles trente-trois personnes ont dû passer la nuit, ont pu être remises en marche vendredi matin, a-t-on appris auprès de l'exploitant de la remontée mécanique.