Tout sur Monsieur le Secrétaire d'État

"Je suis désolé de le dire, mais vous êtes une honte pour notre pays et pour la démocratie, écrit Vincent Engel. J'ai longtemps réfléchi à une manière plus douce de débuter cette lettre, mais franchement, je n'en vois pas."