Tout sur Moniteur belge

Une série d'assouplissements aux règles sanitaires entrent en vigueur ce samedi, avec, en point de mire, la réouverture des terrasses des cafés et restaurants. La publication au Moniteur belge de l'arrêté ministériel contenant les mesures n'a été publiée que tardivement dans la journée de vendredi.

L'arrêté ministériel confirmant la fin de la pause pascale, telle que décidée par le comité de concertation le 14 avril dernier, vient d'être publié au Moniteur belge, annonce la ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden (CD&V) dimanche dans un communiqué. Il concerne les mesures d'assouplissement qui entreront en vigueur ce lundi.

Les policiers qui dénoncent des "situations intolérables" dans les services de la police locale ou fédérale pourront désormais bénéficier du statut de protection des lanceurs d'alerte, écrivent vendredi les éditions de SudPresse. La nouvelle loi relative à la dénonciation d'une atteinte suspectée à l'intégrité au sein d'une autorité administrative fédérale par un membre de son personnel a été publiée au Moniteur belge.

Un automobiliste qui roule sur la bande d'arrêt d'urgence risque bientôt d'écoper d'une amende de 174 euros. Actuellement, il s'agit d'une infraction du premier degré qui donne lieu à une amende de 58 euros. Mais, à partir du 1er juillet, elle deviendra une infraction de troisième degré. C'est l'une des adaptations qui découle des nouvelles règles de roulage publiées vendredi au Moniteur Belge.

Selon une annonce parue au Moniteur belge cette semaine, la Justice recherche actuellement 125 nouveaux juges, conseillers et procureurs. Des annonces de recherches de candidats sont régulièrement publiées au Moniteur par la Justice, mais habituellement on parle plutôt de 30 à 60 postes cherchant des personnes compétentes.

Les aides-soignants pourront bientôt poser des actes supplémentaires au bénéfice du patient, comme administrer des gouttes oculaires ou mesurer le taux de glycémie ou la tension, a indiqué samedi par communiqué la ministre de la Santé publique, Maggie De Block (Open Vld). Afin de pouvoir poser ces nouveaux actes, les aides-soignants devront suivre une formation de 150 heures.