Tout sur monarchie belge

Le plus controversé des souverains belges sent toujours le soufre. Une entrevue avec Hitler, un remariage en pleine guerre : lourd passif. Dédouaner Léopold III est une cause perdue d'avance. Sa veuve Lilian de Rhéty s'y est égarée.

Vingt-deux princes et princesses de Belgique en activité, c'est beaucoup. Le gouvernement fédéral a décidé, par arrêté royal paru au Moniteur belge, "de limiter à l'avenir l'accroissement du nombre des porteurs du titre à travers les branches collatérales de la Famille Royale". Par souci aussi "d'éviter le plus possible la confusion entre le nom de famille et les titres."