Tout sur Molenbeek-Saint-Jean

Un centre de dépistage local Covid-19 ouvrira d'ici la fin de la semaine sur le territoire de Saint-Josse-ten-Noode, a annoncé mardi matin la commune, qui porte le projet en collaboration avec la Région de Bruxelles-Capitale, la Commission communautaire commune (COCOM), la Fédération des Médecins de Belgique et la Croix-Rouge de Belgique.

Dans le cadre d'un récent Atelier-Débats au sein du "Projet de Cohésion Sociale" situé à Molenbeek-Saint-Jean, quelques adolescents, grandement affectés par la mort tragique de Georges Floyd, nous avaient demandé de leur expliquer ce qu'était, à nos "yeux de philosophe" (sic), que le racisme. Notre exposé les avait frappés par ses "bizarreries intéressantes" (re-sic) qu'ils n'avaient, jusque là, insistèrent-ils, jamais entendues. Nous livrerons donc ici quelques-unes de nos bizarreries sur le racisme.

Le tribunal correctionnel de Bruxelles a condamné vendredi matin un jeune homme de 23 ans à une peine de travail de 125 heures pour ne pas avoir respecté les mesures de confinement mises en place afin de ralentir la propagation du coronavirus. Il s'agissait du premier procès en procédure accélérée pour infraction aux décisions prises par le gouvernement fédéral à la mi-mars dernier.

Un jury national composé de 20 enfants a récompensé samedi La Maison Source, une ASBL luxembourgeoise installée à Barvaux, du Prix belge des droits de l'enfant 2019. La cérémonie de remise du prix s'est déroulée au Parlement fédéral en présence des cinq finalistes. Cette 3e édition était placée sous le signe des 30 ans de la Convention internationale des droits de l'enfants (20 novembre).

Le Collège de police de Bruxelles-Ouest a confirmé lundi la suspension provisoire par mesure d'ordre pour 4 mois, avec une retenue de 15% du traitement, de l'inspecteur de police C.P., suspecté d'avoir donné des coups de pieds et de poing le 21 mai dernier à une personne immobilisée à terre par un de ses collègues, a indiqué lundi Johan Berckmans, le porte-parole de la police de Bruxelles-Ouest (Molenbeek-Saint-Jean, Koekelberg, Jette, Ganshoren et Berchem-Sainte-Agathe). Une procédure disciplinaire a également été lancée à son encontre.

Le policier arrêté mercredi pour avoir violenté un suspect à Molenbeek-Saint-Jean a été libéré par le parquet de Bruxelles, a affirmé son avocat, Me Sven Mary. "Mon client sera poursuivi devant le tribunal correctionnel", a-t-il dit. "Il admet lui-même que ses actes étaient répréhensibles et intolérables". Le parquet de Bruxelles a précisé que le policier avait été auditionné jeudi matin puis effectivement remis en liberté.

Un policier de la zone Bruxelles-Ouest a été filmé par un riverain lundi soir, dans la rue du Presbytère à Molenbeek-Saint-Jean, en train d'asséner des coups de pied et de poing dans la tête d'un suspect maîtrisé et au sol, selon une information diffusée mardi par le quotidien La Capitale et confirmée par la porte-parole de la zone de police de Bruxelles-Ouest (Molenbeek-Saint-Jean, Koekelberg, Jette, Ganshoren et Berchem-Sainte-Agathe). Elle précise que le chef de corps a immédiatement mis le policier sur "non active", une mise à l'écart de ses fonctions en attendant que sa suspension soit étudiée par le Collège de police.

La bourgmestre de Molenbeek Catherine Moureaux a invité vendredi le ministre de l'Intérieur Pieter De Crem (CD&V) à une visite de sa commune et à rencontrer les acteurs locaux de la sécurité, en l'occurrence, les policiers de la zone de Bruxelles-Ouest.

La secrétaire d'Etat bruxelloise à la lutte contre l'Incendie et l'Aide médicale urgente, Cécile Jodogne, a réclamé jeudi une concertation "rapide" avec les zones de police bruxelloises afin de prévoir de nouveaux protocoles de coopération entre la police et le Siamu à la lumière des violences qui ont eu lieu pendant la nuit du Nouvel An à l'encontre des pompiers dans la commune de Molenbeek-Saint-Jean.

La bourgmestre de la commune de Molbeen-Saint-Jean Catherine Moureaux a fait valoir mardi la nécessité que "les pouvoirs publics prennent attitude pour garantir au mieux la sécurité des citoyens à l'occasion des prochains réveillons". Elle réagissait ainsi aux troubles survenus dans la nuit du passage en 2019 sur la place des Etangs noirs et à l'incendie qui a endommagé trois voitures et deux façades rue Ribaucourt à Molenbeek-Saint-Jean.