Tout sur Mohsine Fikri

28 octobre 2016. C'est la nuit du vendredi au samedi. Mohsine Fikri, vendeur de poissons, quitte avec deux collègues la ville portuaire d'Al Hoceima avec leur cargaison de poissons du jour. Au port, il venait de marchander 500 kg d'espadons que les pêcheurs avaient capturés quelques heures plus tôt. Une fois la cargaison soigneusement chargée dans sa voiture, il passe comme d'habitude devant le poste de douane. Mais la, il y a un problème !