Tout sur Mohamed Ouriaghli

Le député bruxellois et ex-échevin Mohamed Ouriaghli (PS) a été désigné à la présidence de l'Hôpital Saint-Pierre. L'Assemblée générale de celui-ci a validé cette décision prise par le conseil communal de la Ville, réuni en comité secret, lundi dernier, a-t-on appris vendredi. Le même conseil communal de la Ville de Bruxelles a par ailleurs donné son feu vert à la désignation de Laurette Onkelinx à la présidence du CA l'Hôpital Brugmann, en remplacement de la secrétaire d'Etat régionale Nawal Ben Hamou. Celle-ci ne pouvait cumuler cette fonction avec son mandat au gouvernement.

Le député bruxellois PS et ancien échevin à la Ville de Bruxelles Mohamed Ouriaghli a récemment présenté sa démission comme administrateur de l'asbl i-City (auparavant GIAL), a indiqué lundi le cabinet de l'échevin des affaires économiques, Fabian Maingain (DéFI), qui préside cette association sans but lucratif.

L'inculpation de l'ex-échevin bruxellois et ex-président de Gial Mohamed Ouriaghli (PS) ouvre un nouveau chapitre dans la déjà longue saga judiciaire de cette asbl de la ville de Bruxelles, chargée d'en gérer le parc informatique. Annoncée par la RTBF, cette inculpation pour corruption (passive) et infraction à la réglementation sur les marchés publics, implique également l'ancien directeur général Yves Vander Auwera, ainsi que l'entreprise Proximus.

L'actuel député et ancien échevin à la Ville de Bruxelles Mohamed Ouriaghli (PS) a été inculpé pour corruption passive et infractions sur les marchés publics dans le cadre du dossier GIAL, l'organisme en charge du parc informatique de la Ville de Bruxelles, indique vendredi la RTBF. L'ex-directeur général et Proximus sont également inculpés.

Une femme ne se résume pas à ce qu'elle porte. C'est le message que la Ville de Bruxelles veut envoyer aux citoyens par sa nouvelle campagne "culottée", lancée mercredi en vue de la semaine des Droits des femmes du 6 au 15 mars. Derrière les affiches arborant petites culottes et hashtag #ThisIsNotConsent, le débat sur l'"objectification" de la femme sera au coeur des multiples ateliers, expositions et autres séances de cinéma proposés tout au long de l'événement.