Tout sur Mohamed Abrini

Le procès d'assises sur les attentats de Bruxelles devrait avoir lieu l'an prochain, a indiqué dimanche le procureur fédéral Frédéric Van Leeuw sur la chaîne flamande VTM. Quelque 1.000 personnes vont sans doute se porter partie civile. Il s'agira du plus gros procès d'assises jamais tenu dans notre pays.

Mohamed Abrini, l'un des suspects des attentats de Bruxelles, avait voyagé à Manchester durant l'été 2015, rapporte mardi Mediapart. Les 13 et 14 juillet 2015, celui que l'on a surnommé "l'homme au chapeau" s'est arrêté dans la ville anglaise, où il a notamment visité et photographié Old Trafford, le stade de football de Manchester United.

Fayçal Cheffou a été suspecté à tort d'être l'homme au chapeau de Zaventem. Un an après son arrestation, il évoque dans une interview accordée à Slate son difficile retour à une vie normale.

Le mardi 22 mars 2016, peu avant 08h00, deux djihadistes kamikazes se font exploser dans le hall des départs de l'aéroport de Bruxelles. L'attaque marque le début d'une longue et effroyable journée. Une heure plus tard, c'est dans le métro bruxellois, à hauteur de la station Maelbeek, qu'un troisième terroriste déclenche la bombe qu'il transporte dans son sac à dos. Au total, 32 personnes sont tuées et plusieurs centaines d'autres blessées dans ces deux attentats successifs.

Il est "l'homme au chapeau" des attentats de Bruxelles l'an dernier et l'un des suspects-clés des tueries de Paris en 2015: détenu en Belgique, Mohamed Abrini a été brièvement transféré lundi à Paris pour être inculpé dans l'enquête française sur les attentats du 13 novembre 2015.

Mohamed Abrini peut être remis à la France pour y comparaître devant la justice au sujet de son implication dans les attentats à Paris le 13 novembre 2015, mais pourra rentrer en Belgique pour y purger une peine éventuelle.

Les Etats-Unis ont annoncé mercredi avoir pris des sanctions contre Mohamed Abrini, qu'ils considèrent comme un "terroriste" étranger du groupe Etat islamique. Il est mis en cause dans les attentats de Paris en novembre 2015 et ceux de Bruxelles en mars dernier et a été arrêté le 8 avril à Anderlecht.

Mohamed Abrini serait le premier informateur ("Supergrass") de l'Etat islamique de la police antiterroriste britannique, rapportent lundi les journaux du groupe Sudpresse, reprenant une information parue dans l'édition dominicale du Times.

Mohamed Bakkali et Mohamed Abrini vont pouvoir être remis à la France. La chambre du conseil de Bruxelles a en effet rendu exécutoire, jeudi matin, les mandats d'arrêt européens (MAE) émis à leur encontre par notre voisin français, a indiqué le parquet fédéral dans l'après-midi.

Deux reconstitutions dans le cadre de l'enquête relative aux attentats perpétrés à Bruxelles le 22 mars se sont tenues jeudi à Schaerbeek et à Brussels Airport. Mohamed Abrini, principal suspect toujours en vie, était présent dans les deux cas, a confirmé le parquet fédéral dans la nuit de jeudi à vendredi.

Salah Abdeslam, suspect des attentats à Paris du 13 novembre dernier, a été transféré dans une cellule de haute sécurité à la prison de Beveren. Il se trouvait jusqu'à présent dans la section de haute sécurité de l'établissement pénitentiaire de Bruges, où est désormais incarcéré Mohamed Abrini, lui aussi suspect pour les attaques dans la capitale française mais également pour les attentats à Bruxelles, et jusqu'ici enfermé à Forest, a indiqué lundi l'administration pénitentiaire.