Tout sur Mohamed Abdeslam

Mohamed Abdeslam, le frère de Salah Abdeslam, seul survivant des commandos djihadistes des attentats de Paris de 2015, est de nouveau libre. L'homme avait été condamné le 31 octobre dernier à une peine de 30 mois d'emprisonnement pour vol qualifié contre des fonctionnaires de Molenbeek-Saint-Jean.

La 79e chambre du tribunal correctionnel de Bruxelles a condamné, mercredi après-midi, Mohamed Abdeslam à 30 mois de prison ferme pour le vol de la caisse communale de Molenbeek-Saint-Jean, commis le 23 janvier dernier. Elle a également condammé Youssef B. à 18 mois de prison avec sursis partiel et l'employé communal Pierre-Raphaël C. à deux ans de prison avec sursis partiel.

Mohamed Abdeslam, frère de Salah et de Brahim, directement impliqués dans les attentats du 13 novembre dernier à Paris, a été licencié par la commune de Molenbeek-Saint-Jean pour laquelle il travaillait, a indiqué mercredi matin la bourgmestre de la commune, Françoise Schepmans, confirmant une information publiée par le quotidien la Dernière Heure.

"Nous souhaitons que Salah se rende, pour qu'il puisse nous apporter les réponses que nous attendons, nous sa famille, pour les familles des victimes et les personnes qui nous regardent", a déclaré dimanche sur la chaine télévisée RTBF Mohamed Abdeslam, le frère de Salah Abdeslam, principal suspect toujours en fuite à la suite des attentats perpétrés à Paris le 13 novembre. Il se dit convaincu que son frère n'a tué personne lors des attaques.