Tout sur Mogi Bayat

L'étiquette Mogi Bayat colle au dos du Sporting de Charleroi, que dirige son frère Mehdi. Si, le 10 octobre, les Zèbres sont passés entre les mailles des perquisitions, leur image et leur fonctionnement pourraient en prendre un coup. "Mehdi et Mogi sont très unis, mais Mehdi a toujours fait la part des choses", dit-on au Mambourg. Vraiment ?

L'audience devant la chambre des mises en accusation d'Anvers concernant les sept suspects en détention préventive dans le dossier de fraude qui touche le football belge s'est achevée vendredi vers 18h10. Aucune décision n'a été rendue. L'affaire a été mise en continuation et son examen se poursuivra mardi à 14h pour le dépôt de documents.

Depuis la création de la Champions League en 1992, ils ont pris le pouvoir dans le milieu. En profitant d'un vide juridique. Le scandale qui touche le football belge ne serait que la partie émergée de l'iceberg européen.

Le mercredi 10 octobre, une vague de perquisitions menées par la police judiciaire fédérale secouait le monde du football belge. Depuis plusieurs mois, le parquet fédéral enquêtait sur des faits qualifiés d'organisation criminelle, blanchiment et corruption privée.

Une vaste enquête sur des faits présumés d'organisation criminelle, blanchiment d'argent et corruption privée dans le cadre de la division 1A de football a conduit mercredi à la réalisation de 57 perquisitions, dont 44 en Belgique, notamment dans une dizaine de clubs de l'élite, et à l'interpellation de plusieurs figures importantes du football belge. Le point sur la situation.