Tout sur MLC

L'ancien rebelle Jean-Pierre Bemba, condamné en première instance à 18 ans de prison puis libéré sous conditions mardi après son acquittement en appel par la Cour pénale internationale (CPI), a laissé en République démocratique du Congo le souvenir d'un chef autoritaire qui reste encore populaire à Kinshasa, onze ans après son départ en exil.

La Cour pénale internationale (CPI) a acquitté vendredi en appel l'ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba des crimes de guerre et de crime contre l'humanité. Il avait été en première instance reconnu responsable d'une vague de meurtres et de viols commis par sa milice en Centrafrique et condamné à 18 ans de prison.

Un député du parti d'opposition Mouvement de libération du Congo (MLC) a été tué par balle mardi soir à Kinshasa par des hommes non identifiés, a-t-on appris mercredi auprès de la police congolaise.