Tout sur Mithra

Mithra a achevé le recrutement de patients atteints du coronavirus pour son étude de Phase II Coronesta. Celle-ci vise à évaluer le rôle protecteur de l'Estetrol, un oestrogène naturellement produit par le foetus humain pendant la grossesse, dans l'infection due au Covid-19. Les premiers résultats de l'essai sont attendus durant l'été prochain, annonce jeudi l'entreprise liégeoise spécialisée dans la santé féminine.

Les fonds régionaux octroyés à Mithra ont soulevé bien des questionnements et des fantasmes. Le Vif a fait les comptes: l'entreprise a pu se développer grâce à 85 millions de deniers publics. Sous forme de prêts, principalement.

François Fornieri, actionnaire principal de Mithra, aurait été inculpé, mercredi en fin de journée, pour délit d'initié, selon différents médias qui se basent sur les propos d'un avocat de l'homme d'affaires liégeois. Aucun détail concernant le sort réservé à Luciano D'Onofrio (directeur sportif de l'Antwerp FC) et Samuel Di Giovanni (patron de la société de gardiennage Protection Unit) n'a filtré.

Peut-on faire un parallèle entre l'effondrement actuel du catholicisme en Europe et la disparition des cultes antiques? La question se pose en filigrane de Quand une religion se termine..., ouvrage qui rassemble les contributions d'une douzaine d'historiens.

Arrestations et inculpations en cascade: les dirigeants de Nethys qu'on pensait hors de portée de la justice vont devoir rendre des comptes pour leur utilisation très personnelle de l'argent public.

Quand Stéphane Moreau a sauvé financièrement Mithra avec l'argent des pensionnés liégeois d'Ogeo Fund, en 2014, juste avant les élections, François Fornieri et Jean-Claude Marcourt l'ont vénéré. Donner pour recevoir, telle était la devise de l'ex-patron de Nethys. Qui précipitera sa chute.

Quand Stéphane Moreau a sauvé financièrement Mithra avec l'argent des pensionnés liégeois d'Ogeo Fund, en 2014, juste avant les élections, François Fornieri et Jean-Claude Marcourt l'ont vénéré. Donner pour recevoir, telle était la devise de l'ex-patron de Nethys. Qui précipitera sa chute.

François Fornieri, CEO de Mithra et ex-président du comité de rémunération de Nethys, était depuis mercredi matin dans les bureaux de la police judiciaire fédérale de Liège dans le cadre de l'affaire Nethys. Il a été placé sous mandat d'arrêt par le juge d'instruction Frédéric Frenay jeudi soir, avec arrestation immédiate.

Interdit de sortie suite à une requête unilatérale introduite par la société pharmaceutique liégeoise Mithra, le premier numéro du magazine belge Médor va finalement être disponible dans les librairies.