Tout sur Migration Myria

Au gouvernement fédéral, "on peut objectivement lui reprocher de danser sur la frontière du respect" des droits fondamentaux, "or danser sur cette frontière comporte le risque que l'irréparable se produise", écrit jeudi le philosophe libéral François De Smet, directeur du centre fédéral Migration Myria, dans un nouveau plaidoyer pour l'ouverture de davantage de canaux migratoires légaux.

Le budget global alloué à la politique d'éloignement a grimpé de 35% depuis 2014, passant de 63 à près de 85 millions d'euros, indique François De Smet, le directeur du centre fédéral Migration Myria. "C'est le seul budget qui ne connaît pas la crise", dénonce-t-il jeudi dans les colonnes du Soir et du Standaard.