Tout sur migration

A l'ère de la N-VA et du défi séparatiste, Didier Reynders a retenu la leçon de son "père" en politique, mort il y a 20 ans (le 17 septembre 1995) : " On conclut plus souvent des accords avec des faucons qu'avec des colombes." Entretien.

Remettre en question l'espace Schengen n'apporte en rien une solution à la problématique des réfugiés, a réagi jeudi le vice-président de la Commission européenne, le Néerlandais Frans Timmermans, dans le journal de la chaîne Een, après les déclarations du président de la N-VA Bart De Wever.

La mondialisation a aboli bien des frontières pour les marchandises, mais pour les humains les inquiétudes sécuritaires et les désirs d'endiguer l'immigration illégale font s'élever des murs de par le monde, même si les experts doutent de leur efficacité à long terme.

Chaque année, 25 millions d'oiseaux migrateurs sont tués illégalement, indique l'organisation Birglife International vendredi dans un rapport. L'Égypte est le pays méditerranéen où la mortalité des oiseaux est la plus grande, ce qui n'empêche pas certains pays de l'Union européenne de faire partie du top 10.

Le nombre de migrants déboutés acceptant de retourner dans leur pays d'origine a fort baissé depuis le début de l'année, ressort-il des statistiques migratoires semestrielles présentées mercredi par le secrétaire d'État à l'Asile et la Migration, Theo Francken.

Les Etats membres de l'Union européenne n'ont pas trouvé jeudi d'accord définitif sur la répartition de 60.000 migrants dans l'UE sur une base volontaire, même si la France et l'Allemagne ont décidé d'accueillir un tiers de ces réfugiés ou demandeurs d'asile en provenance de Syrie et d'Erythrée.

En tant que médecin, Sam Proesmans s'est rendu au Congo - à voir dans la série documentaire Flying Doctors. Il est aujourd'hui interniste en formation à l'hôpital universitaire d'Anvers et membre de clubs de réflexion tel que le "Groupe du Vendredi" et "European Health Parliament".

L'Agenda pour la migration adopté mercredi par la Commission européenne prévoit un mécanisme de répartition dans toute l'Europe des demandeurs d'asile sauvés en Méditerranée, à côté d'un programme de réinstallation de réfugiés.