Tout sur Migrant

La cour d'appel de Bruxelles a fixé, mercredi, les débats dans le dossier relatif à quatre citoyennes et résident belges poursuivis pour trafic d'êtres humains au 4 mai 2020 à 14h00 et au 5 mai 2020 à 09h00 pour toute une journée d'audience. Ces quatre personnes sont prévenues pour avoir apporté une aide à un trafic d'êtres humains, après avoir hébergé des migrants qui, selon l'enquête, se livraient à un tel trafic.

Il n'y a aucun précédent, dans l'Union européenne: le cas d'Ivan Jankowiec est un OVNI. Bloqué en France, interdit de circuler dans l'UE pendant six mois, pourtant pacsé à une Française, doté d'une promesse de contrat de travail et en passe d'obtenir sa carte de séjour espagnole, l'Argentin Ivan Jankowiec est le jouet de l'administration française. Après avoir écrit au président Macron, Ivan et son avocate comptent saisir la justice européenne, afin de faire jurisprudence.

Près de 300 plaintes de citoyens solidaires avec les migrants du parc Maximilien ont été déposées lundi matin au Comité P à Bruxelles pour dénoncer des vols avec détérioration et des atteintes aux droits de l'Homme, a indiqué Philippe Mercenier, citoyen liégeois à l'initiative du collectif wallon d'aide aux réfugiés qui a écrit la plainte avec l'avocat Jean-Marie Dermagne.

La Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés a lancé lundi midi sur sa page Facebook un appel aux dons d'un montant de 9.500 euros. Ce montant correspond à l'installation de seize douches pour une durée de quatre mois dans un immeuble de Haren, actuellement loué par la Ville de Bruxelles et mis à disposition d'associations prêtes à organiser l'accueil de migrants durant l'hiver pour organiser l'accueil de migrants durant l'hiver.

Le secrétaire d'Etat à l'Asile et aux Migrations Theo Francken (N-VA) a annoncé mardi la création d'une "fast team" ou "fast track" au sein de l'Office des étrangers.

La N-VA s'opposera, au sein du comité de concertation, à la création d'un centre d'accueil des migrants telle qu'envisagée au Quartier Nord de Bruxelles par le ministre-président Rudi Vervoort (PS), a indiqué mardi matin le ministre de l'Intérieur Jan Jambon (N-VA) sur "La Première".

À l'image du parti DENK aux Pays-Bas, il pourrait bientôt y avoir un parti des migrants en Flandre, dit Dyab Abou Jahjah dans cette opinion. Mais il risque de ne pas avoir le même succès.

La direction de l'instruction publique du canton de Berne en Suisse a ouvert, à titre d'essai, une classe spéciale à Bienne pour les migrants ne parlant pas une des langues nationales de la confédération. Cette expérience doit également permettre à ces jeunes de se familiariser avec la réalité suisse.