Tout sur Michel Temer

Le service de téléphérique qui monte au Pain de Sucre de Rio de Janeiro, l'une des principales attractions touristiques du Brésil, a été interrompu vendredi en raison d'une fusillade dans laquelle un policier a été blessé.

Une longue file d'attente se forme dans la cour d'une prison du sud du Brésil, les détenus convergeant vers une petite table sur laquelle sont alignés 146 rails de cocaïne.

Le président brésilien Michel Temer a sauvé une nouvelle fois son mandat mercredi grâce à un vote des députés, par 251 voix contre 233, qui lève l'hypothèque de son procès pour corruption et dégage la voie pour ses réformes d'austérité réclamées par les milieux économiques.

Le président brésilien Michel Temer a sauvé son mandat haut la main mercredi malgré sa mise en accusation pour corruption en obtenant une large majorité à la Chambre des députés pour empêcher l'ouverture d'un procès à son encontre.

L'ex-président brésilien Lula, icône de la gauche, a été condamné mercredi à près de dix ans de prison pour corruption, une sentence qu'il va contester en appel pour préserver ses chances de concourir à la présidentielle de 2018.

Dans n'importe quel pays, un président à la cote de popularité au ras du sol (7%) et accusé formellement de corruption aurait toutes les peines du monde à se maintenir au pouvoir. Mais au Brésil, Michel Temer est en train de réussir cette gageure, du moins pour le moment. Pourquoi ?

Le procureur-général du Brésil, Rodrigo Janot, a présenté lundi à la Cour Suprême (STF) une demande de mise en accusation formelle contre le président Michel Temer pour corruption passive, une procédure inédite qui pourrait le forcer à quitter le pouvoir.

Lorsque le "Temer Gate" a éclaté, mi-mai, beaucoup ont misé sur une sortie rapide du président brésilien. Mais les jours passent et Michel Temer est toujours là. Le chef de l'Etat parvient à gagner du temps, mais réussira-t-il à éviter la chute ?