Tout sur Michel Onfray

Fils mêlé d'Epicure, de Proudhon, de Nietzsche et de Camus, le philosophe populaire et libertaire s'érige au fil de ses innombrables livres en intellectuel de pointe, avec un talent qui ne laisse jamais indifférent. Le voici qui se rappelle au bon souvenir médiatique avec deux nouveaux tomes de sa Contre-histoire de la philosophie sur le postnazisme et Mai 68.

Militants de la théorie du genre, ONG et ASBL aux bonnes causes multiples, spécistes favorables aux Droits des animaux, végétaliens, néo-féministes qui voient en chaque homme un violeur potentiel, théoriciens de l'ouverture totale des frontières aux migrants au nom de la libre circulation planétaire : la vision manichéenne oppresseurs/opprimés de l'idéologie post-moderne fait cruellement penser aux doctrines mortifères marxistes du 20e siècle. Et elle prend une ampleur sidérante.