Tout sur Météo

Une nuit à surveiller la montée des eaux pour être certain d'être éveillé en cas de dégâts. C'est avec beaucoup de fatigue dans les yeux que de nombreux habitants du bassin liégeois découvrent les dégâts de l'inondation à Liège, la ville dans laquelle ils vivent. Du pont Maghin (Saint-Léonard) à la Belle Liégeoise, la Meuse semble avoir descendu de niveau, mais la situation reste toutefois préoccupante par endroits. Sur le chemin, des curieux et des "oufti, on a eu de la chance".

Des orages violents ont frappé plusieurs régions du pays ces dernières semaines, causant divers dégâts et inondations. Arbres arrachés, tornade, maisons endommagées, pluies diluviennes, autoroute sous eau... Les pompiers sont intervenus de multiples fois en à peine un mois. La faute au réchauffement climatique ? Le point avec David Dehenauw, chef du Service scientifique 'Prévisions du temps' à l'Institut royal météorologique de Belgique (IRM).

Les orages qui sont tombés sur la Belgique samedi soir ont fait d'importants dégâts à Beauraing. Le phénomène de tornade, qui a provoqué d'importants dégâts à nonante-deux habitations, semble se confirmer d'après une enquête préliminaire du bureau du temps de l'IRM. Une dizaine de toitures ont par ailleurs été arrachées dans les villages d'Eprave (Rochefort) ainsi qu'à Mont-Gauthier (Rochefort).

Des averses orageuses sont attendues en matinée et dans la soirée au nord et au centre du pays, ce qui pourrait occasionner d'importantes quantités de précipitations. Le SPF Intérieur a décidé d'activer le numéro d'appel 1722 pour les interventions non-urgentes des pompiers.

La tempête de neige qui s'abat sur l'Espagne a semé le chaos dans le pays, provoquant la mort d'au moins trois personnes. Des centaines d'automobilistes sont bloqués, l'aéroport de Madrid fermé et le pays est paralysé, alors que le pire est encore à venir avec 20 centimètres supplémentaires attendus samedi.

Alors que les Européens se remettent du confinement et que le virus n'a pas disparu, les fortes chaleurs et canicule reviennent et les risques qui vont avec, surtout pour les plus fragiles. Des gestes de prévention s'imposent.

En mai, il n'est tombé à Uccle que 5,4 mm de précipitations, en six jours, contre une normale de 66,5 mm en 16,2 jours, indique l'IRM lundi dans son bilan climatologique mensuel. Il faut remonter au mois de mai 1833 pour trouver un mois aussi sec, avec 1,4 mm de pluie, souligne l'IRM.

Le mercure a, pour la première fois de l'Histoire, dépassé les 20° au Pôle sud, rapporte le journal britannique The Guardian. Dimanche, les thermomètres des scientifiques brésiliens sur l'Île Seymour ont affiché 20,75°, soit près d'un degré de plus que le dernier record établi à cet endroit en 1982 de 19,8°.