Tout sur met

Alors qu'il y a peu l'idée semblait sacrilège, certaines collectivités envisagent désormais très sérieusement de vendre leur patrimoine artistique pour renflouer des caisses désespérément vides. L'actualité des derniers jours en a encore apporté la preuve. Le sort de la fabuleuse collection de Détroit se joue dans un tribunal et le Portugal a annoncé après des mois d'imbroglio judiciaire qu'il allait tout de même vendre ses 85 Miró. La fin d'un tabou ?