Tout sur Mélanie Geelkens

Alors si la pointe médiane, les néologismes telles "celleux" et "iels" irritent trop: OK! Trouvons une autre moyenne de rééquilibrer la situation. La règle de la masculine qui l'emporte existe depuis 386 ans. Pour les 386 prochaines années, adoptons celle de la féminine qui l'emporte. Et les comptes seront bonnes.

Elle n'avait qu'à pas encaisser le chèque, la Foresti ! Si ça la dérangeait tant que ça, qu'un violeur d'enfant de 13 ans remporte trois César, fallait continuer à faire ses petits spectacles au Stade de France. Parce que ridiculiser Atchoum, le réalisateur au stade anal qui fait entrer des cubes dans des ronds ; brocarder Bruel, le chanteur qui a trop chaud que pour garder son slip devant sa masseuse ; railler Weinstein, un peu moins dégueu habillé qu'à poil ; vanner Cassel qui se tape une mannequin de 32 ans de moins que lui... Quelle indécence. Quel mauvais goût !

Seuls ses seins devraient bouger, mais son ventre et ses cuisses s'y mettent aussi. Remuant même davantage que les deux principaux intéressés. Celeste Barber s'en tamponne, ses 6,6 millions d'abonnés ont déjà tout vu de sa flasque anatomie.