Tout sur Médias

Nostalgie arrive une nouvelle fois en tête des radios francophones en termes de parts de marché (PDM), avec 15,1%, devant Bel RTL (14,52%) et Vivacité (13,56%) qui complètent le Top 3, selon la nouvelle vague de résultats des audiences radio du Centre d'Information sur les Médias (CIM) dévoilés jeudi. Ces statistiques portent sur la période allant de mai à août 2018.

On a beau dire, à l'ère du triomphe des égocentrismes, c'est difficile de parler de soi. Surtout si on s'y essaie sans pour autant dissiper d'office le sentiment de fierté que, tout compte fait, on y trouve lié. Pardon, donc, mais on va parler de nous. Et sans baisser la tête ou jouer les grands modestes.

La famille De Nolf annonce la disparition de Madame Marie-Therèse De Clerck, épouse de Dr. Jur. Willy De Nolf. Cofondatrice de la SA Roularta, Madame De Nolf est décédée dans la nuit de lundi à mardi à Moorslede à l'âge de 93 ans.

Le terrain médiatique était mûr pour accueillir la déflagration de Mai 68. Entre une télé nécrosée, aux ordres, et les bouleversements socio-culturels des années 1960, s'ouvrent deux décennies d'expérimentations, de polémiques mais aussi de rare fécondité.

Le 22 mars, Ebdo s'est arrêté. Le premier numéro du magazine datait du 12 janvier dernier. L'hebdomadaire français se voulait "à contre-courant de la fatalité et du déclin de la presse", format papier, indépendant, sans publicité, "généraliste et accessible au plus grand nombre". Un peu plus de deux mois d'existence et déjà financièrement cuit.

Grâce à l'initiative populaire "No Billag" et au référendum, les Suisses auront eu un beau débat sur le service public audiovisuel, "la campagne de tous les records" selon la Tribune de Genève. Et chez nous ? Gageons qu'il serait tout aussi enflammé. Alors lançons-le !

Suite aux nombreux messages contradictoires en matière d'alimentation, les diététiciens sont de plus en plus souvent confrontés à des consommateurs qui ne savent plus ce qu'est une alimentation saine.

Avec sa chaîne télé en français, le groupe RT (ex-Russia Today) poursuit son oeuvre de délégitimation des démocraties libérales. Une implantation très surveillée à l'heure du renforcement de la lutte contre les fake news.

Opération (re)conquête des auditeurs, pour La Premi1ère. Après avoir remanié ses programmes de la semaine, la radio publique a lancé, ces 13 et 14 janvier, sa nouvelle grille du week-end.