Tout sur Max Schrems

Alors que le nouveau règlement européen sur la protection des données personnelles (RGPD) entre en vigueur vendredi, un activiste autrichien, Max Schrems, dépose déjà les premières plaintes contre les géants du numérique. Cet homme âgé de 30 ans a mené bataille contre Facebook et obtenu des règles plus strictes dans le transfert des données personnelles.

Le jeune juriste autrichien Max Schrems, qui a obtenu mardi l'invalidation par la justice européenne du cadre juridique sur le transfert de données personnelles vers les Etats-Unis, est devenu le pire cauchemar de Facebook, au terme de quatre ans de procédure contre le Goliath de l'internet.