Tout sur Matteo Salvini

Plusieurs dizaines de milliers de sympathisants du tout jeune mouvement antifasciste des Sardines ont manifesté dimanche à Bologne, dans le nord de l'Italie, pour tenter de peser sur une élection régionale cruciale se tenant le 26 janvier, dont le dirigeant d'extrême droite Matteo Salvini a fait un enjeu national.

Un mois jour pour jour après la naissance du mouvement spontané des Sardines à Bologne (nord de l'Italie), un rassemblement était prévu ce samedi à 16h00 place de l'Albertine, au pied du Mont des Arts à Bruxelles, pour protester contre "la dérive populiste de la politique italienne et la propagation des idées souverainistes et racistes au niveau européen", peut-on lire sur la page Facebook dédié au mouvement en Belgique "6000 Sardine à Bruxelles - Il Belgio non si lega".

Gerald Knaus, l'homme à l'origine de l'accord UE-Turquie, souhaite également conclure des accords avec les pays africains. Entretien sur la frontière la plus meurtrière du monde, le non-sens des quotas de réfugiés et l'hypocrisie de l'extrême droite. "Nous ne réussirons jamais à renvoyer tous ces Africains."

Le Parlement italien a adopté dans la nuit de jeudi à vendredi un amendement au projet de budget 2020 légalisant la production et la vente de cannabis light (- de 0,5% de THC) après des mois d'incertitude pour les agriculteurs et commerçants de ce produit.

Cohue médiatique, deux ovations, applaudissements retentissants: le leader italien d'extrême-droite Matteo Salvini a été accueilli lundi soir telle une rockstar dans la Bourse de commerce d'Anvers, où il avait été invité par le groupe politique européen "Identité et Démocratie", dont fait également partie le Vlaams Belang. Le retard de plus d'une heure et demie de la vedette du jour n'a en rien gâché la fête.

La saga du Brexit, qui a connu au Parlement britannique un développement shakespearien promis à ne pas être le dernier, fournit une belle illustration de l'instrumentalisation contemporaine de la notion de peuple.

Plus de 150 migrants ont forcé vendredi la frontière terrestre entre Maroc et Espagne, au lendemain de l'arrivée de centaines d'autres sur l'île grecque de Lesbos: le sud de l'Europe reste soumis à une forte pression, qui attise les tensions entre pays de l'UE.

Le Premier ministre désigné Giuseppe Conte a entamé des rencontres vendredi avec l'ensemble des forces politiques italiennes dont les sociaux-démocrates du PD et le Mouvement 5 Etoiles avec lesquels il doit construire une nouvelle équipe gouvernementale.