Tout sur Mathilde Largepret

Elles se distillent. Dans des livres, sur les réseaux sociaux, dans des associations, dans des conseils de drague... Les convictions masculinistes seraient même de plus en plus audibles, contrecoup de #MeToo. Pour certains hommes, le féminisme a pris le pouvoir et les femmes trop de place. La leur. D'où leur revendication : laissez-nous vous dominer.