Tout sur Mathilde El Bakri

Les trois conseillers communaux PTB à la Ville de Bruxelles qui ont décidé de quitter le parti de gauche pour "siéger en tant que conseillers indépendants sur les bancs de la majorité" (PS, Ecolo-Groen, DéFi et sp.a, via Change.Brussels), ont justifié dimanche leur choix en déplorant notamment "le manque total de transparence, de consultation et de dialogue interne du PTB".

Le PTB entend être le relais des gens en arrachant Bruxelles aux promoteurs immobiliers, a-t-il indiqué vendredi lors de la présentation à la presse de ses principales figures et de ses outils de campagne en vue du scrutin du 14 octobre dans la ville-capitale.

La désignation par le PTB de Mathilde El Bakri, future tête de liste en vue des élections communales à la Ville de Bruxelles en 2018, comme membre de la commission d'enquête sur le Samusocial, a eu le don d'en énerver plus d'un, vendredi après-midi, dans la majorité et au groupe MR du parlement bruxellois, au moment où le président Charles Picqué a lu la liste des futures membres de ladite commission.