Tout sur Mathilde

Le roi Philippe et la reine Mathilde sont à New York à l'occasion de la présidence belge du Conseil de sécurité de l'ONU. Mardi après-midi, ils ont visité le mémorial du 11 septembre 2001 en compagnie de quatre policiers belges qui étaient en première ligne lors des attentats du 22 mars à Bruxelles.

L'image a fait le tour de la Toile et des télévisions : en arrivant au palais royal pour faire un rapport intermédiaire, lundi 20 janvier, l'informateur Georges-Louis Bouchez (MR) tenait en main un énorme bouquet de fleurs pour fêter l'anniversaire de la reine Mathilde.

La Constitution n'en pipe mot jusqu'à ignorer le titre de "reine", leur raison d'être se résume à leur visibilité, leur influence reste entourée de mystère. L'historien Vincent Dujardin (UCLouvain) décrypte le destin singulier d'épouse d'un roi des Belges.

Ne pas confondre " reine des Belges " et... " reine des Belges "! Grâce à l'abolition de la loi salique, en 1991, la princesse Élisabeth, fille aînée du roi Philippe, pourra devenir un jour la première reine des Belges souveraine du pays. Chef de l'État, elle en assumera les pouvoirs.

Née à Bruxelles le 25 octobre 2001, la princesse Elisabeth Thérèse Marie Hélène est la fille aînée du roi Philippe et de la reine Mathilde. Elle occupe depuis l'accession de son père au trône de Belgique le 21 juillet 2013 et l'abrogation de la Loi salique en 1991, la première place dans l'ordre de succession. Elle devrait devenir, à terme, la première véritable Reine des Belges.

La reine Mathilde orne la couverture d'une bande dessinée flamande. L'info ne serait guère surprenante si ce n'est que la souveraine apparaît dans son plus simple appareil, à peine cachée par un drapeau belge.

La visite de la reine Mathilde au camp kenyan de Kakuma, qui accueille plus de 200.000 réfugiés près de la frontière avec l'Ouganda et le Soudan du Sud, a été riche en émotions pour la souveraine et en apprentissages pour la princesse Elisabeth, qui effectuait sa première mission à l'étranger, a confié mardi la Reine à la presse.

La reine Mathilde est arrivée, mardi vers 10h45, à Tour et Taxis pour l'inauguration des Journées européennes du développement (JED), qui se déroulent jusque mercredi à Bruxelles. Lors d'une discussion avec le directeur général de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), la souveraine a appelé à briser le "tabou entourant la santé mentale".

La princesse Elisabeth ne devrait pas disposer d'une dotation avant plusieurs années, alors que ses parents, les souverains Philippe et Mathilde, souhaitent que la future reine termine d'abord ses études dans la sérénité, rapportent La Dernière Heure, De Morgen et Het Laatste Nieuws samedi.

La reine Mathilde a rencontré, mercredi matin (heure locale), l'ancien secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki Moon (2007-2016) à l'occasion de l'ouverture du séminaire "Innovative solutions for circular economy, sustainable mobility and climate change". L'événement se tenait sur le campus de l'Université de Gand (UGent) à Incheon, une ville portuaire située à une cinquantaine de kilomètres de la capitale Séoul.

La reine Mathilde effectue de ce dimanche à jeudi une visite au Mozambique en sa qualité de Défenseur des Objectifs de développement durable des Nations Unies, annonce le palais royal. La Reine y rencontrera les communautés locales et encouragera les initiatives et les partenariats qui ont un impact réel sur la vie quotidienne de la population.