Tout sur Martin Selmayr

Les élections européennes reposent, entend-on, sur le spitzenkandidat. Chaque parti européen présente un candidat. Celui qui obtient le plus de voix en Europe voit son candidat devenir président de la Commission européenne. C'est censé "rendre l'Europe plus démocratique". La réalité a révélé le contraire.

On entend beaucoup de critiques dans les institutions européennes sur la Commission Juncker, mais celles-ci n'apparaissent que partiellement fondées. De façon curieuse, le bilan de cette équipe est le plus contrasté depuis des décennies.