Tout sur Martin Griffiths

L'émissaire de l'ONU pour le Yémen, Martin Griffiths, a affirmé jeudi au Conseil de sécurité faire de "très bons progrès" vers un cessez-le-feu général dans le pays, où les combats se poursuivent malgré la pandémie de coronavirus.

Après un long suspense, les discussions de paix sur la guerre au Yémen sous l'égide de l'ONU ont finalement échoué avant même d'avoir débuté, a constaté samedi à Genève l'envoyé spécial des Nations Unies, Martin Griffiths, déplorant que les rebelles Houthis ne se soient pas déplacés.