Tout sur Marseille

Quatre contaminations par le variant brésilien P.1 du coronavirus ont pour la première fois été recensées en Belgique, écrit mardi De Standaard. L'information a été confirmé par Guy Baele de l'Institut Rega de la KU Leuven. Cette nouvelle déclinaison du virus éveille l'inquiétude car, comme le variant sud-africain, elle serait plus contagieuse et moins sensible aux anticorps.

Elle s'appelle Wings of the Ocean. En français, ça aurait pas été mal non plus. Les ailes de l'océan. Pour récolter des fonds, l'association a mis en vente un calendrier, Les Dieux du Sale. 12 mois, 12 photos engagées contre la pollution plastique. Nos corps, au coeur du problème.