Tout sur Mark Esper

Seuls 37,4% des militaires actifs au sein de l'armée américaine sont favorables à un second mandat pour le président Donald Trump, tandis que 43,1% soutiennent son rival démocrate Joe Biden, selon un nouveau sondage publié lundi.

L'armée américaine va déménager son quartier général européen de Stuttgart, en Allemagne, vers la Belgique, a indiqué mercredi le général Tod Walters, à la tête du Commandement des forces des États-Unis en Europe. Le chef du Pentagone, Mark Esper, a ajouté que les Etats-Unis avaient décidé de retirer 11.900 militaires hors d'Allemagne, pour en repositionner une partie en Belgique et en Italie.

Le chef d'état-major américain, le général Mark Milley, a regretté jeudi s'être montré aux côtés de Donald Trump après la dispersion de manifestations antiracistes, signe que la fracture s'élargit entre le Pentagone et le président américain.

Le ministre américain de la Défense a prévenu samedi les Européens qu'en autorisant l'équipementier télécoms chinois Huawei pour construire les réseaux 5G ils risquaient de "menacer" l'Otan.

Le chef limogé de l'US Navy, Richard Spencer, a "reconnu" avoir proposé un accord secret avec Donald Trump sur le sort d'un soldat d'élite protégé par le président américain, contre la volonté des autres responsables du Pentagone, a affirmé lundi le ministre de la Défense Mark Esper.

Le chef du Pentagone Mark Esper a annoncé dimanche le retrait de jusqu'à 1.000 soldats américains du nord de la Syrie, sur ordre de Donald Trump, évoquant sur la chaîne CBS une "situation intenable" pour des troupes qui "peuvent se retrouver prises en étau" entre les Kurdes et les Turques.

Les Etats-Unis ont annoncé vendredi l'envoi de renforts militaires dans la région du Golfe après les attaques en Arabie saoudite attribuées à l'Iran et renforcé les sanctions contre la Banque centrale iranienne, présentées par Donald Trump comme "les plus sévères jamais imposées à un pays".