Tout sur Mariano Rajoy

Le chef du gouvernement conservateur espagnol Mariano Rajoy a reçu mercredi un coup de poing au visage lors d'un déplacement électoral dans les rues d'une ville de sa Galice natale (nord de l'Espagne), selon une vidéo diffusée par le site d'un média local, le journal de Pontevedra.

Le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, aborde le sommet européen de jeudi et vendredi fragilisé par le scandale de corruption présumée qui secoue son parti mais sa démission semble peu probable, du moins à court terme, selon des analystes.

Les bureaux de vote ont ouvert dimanche matin dans deux régions d'Espagne, le Pays basque et la Galice, qui élisent leur Parlement lors d'un scrutin à risques pour le chef du gouvernement Mariano Rajoy, malmené par la crise économique et la montée du nationalisme.

Une grève générale de 24 heures contre la réforme du travail et la politique d'austérité du gouvernement de droite a commencé ce jeudi matin en Espagne, où des piquets de grève ont pris place devant les entreprises pendant que les transports tournaient au ralenti.

Porté par la victoire écrasante du Parti populaire ce dimanche, Mariano Rajoy va prendre la tête du prochain gouvernement espagnol. L'aboutissement d'une longue carrière juridique et politique. Portrait.