Tout sur Marco Van Hees

Le ministre de l'Intérieur, Jan Jambon, a rappelé jeudi les mesures prises en faveur de l'appareil policier alors que le mouvement de protestation s'intensifie au départ d'un groupe Facebook qui a recueilli 20.000 adhérents. Des centaines de policiers se trouvent en arrêt maladie, nécessitant la prise de mesures particulières pour couvrir le Sommet européen à Bruxelles.

L'opposition et le ministre fédéral de l'Agriculture Denis Ducarme (MR) ont affiché une lecture sensiblement différente des moyens accordés à l'Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire. Ceux-ci sont en baisse, ont déploré Daniel Senesael (PS et Marco Van Hees (PTB) en commissions réunies de l'Economie et de la Santé publique chargées de se pencher sur le rapport élaboré par l'Afsca à la suite du scandale Veviba. Le ministre défendu le contraire.

Allez quoi, c'est bientôt Noël. Entre députés de la majorité et de l'opposition, une des dernières occasions de se complimenter et d'échanger quelques mots doux avant de se séparer et de se donner rendez-vous l'année prochaine pour de nouvelles aventures. Florilège de saillies glissées sous le sapin de la Chambre.

" 64 000 fois. C'est le nombre de fois que le terme " Belgique " est cité dans les fameux Paradise Papers. Et, chaque fois, il s'agit des mêmes grandes familles. Des récidivistes, des membres de la caste du 1 %, les milliardaires de notre pays. Les grands fraudeurs peuvent poursuivre leurs activités, puisqu'ils bénéficient de protection politique ", écrit Peter Mertens. Qui propose cinq mesures urgentes.

Le PTB ne fera pas partie de la commission d'enquête parlementaire consacrée aux Panama Papers, a annoncé le parti lundi alors que la commission des Finances de la Chambre doit voter mardi la "proposition visant à instituer une commission d'enquête parlementaire chargée de finaliser la mission de la commission spéciale fraude fiscale internationale - Panama Papers".

Tout n'est pas rose chez les rouges de chez rouge. Des formations qui avaient fait campagne pour le PTB en 2014 lui ont déclaré la guerre. Et certains des intellectuels et des syndicalistes qui l'avaient soutenu en sont déçus.

Sur base de tableaux liés au tax shift remis par le ministre des Finances au député Marco Van Hees, il ressort que les citoyens les plus pauvres (1er décile) bénéficient via cette réforme d'un montant global de 4 millions d'euros (soit 0,1% du total) contre 975,6 millions d'euros (soit 22,2% du total) pour les plus riches dont les revenus dépassent les 57.776 euros (10ème décile).