Tout sur Manuel Abramowicz

Le danger ne vient pas que de Flandre. L'extrême droite et les néonazis sont aussi bien présents dans le sud du pays. Moins que dans le nord, mais une étincelle peut suffire.

Les mesures sanitaires pour lutter contre le coronavirus comptent de nombreux opposants. Remontés, ils créent des groupes d'échange sur les réseaux sociaux, et manifestent en rue. L'extrême droite est présente dans ces manifestations, mais elle ne représente pas l'ensemble des personnes.

Manuel Abramowicz, rédacteur en chef de Résistance(s), le journal de l'Observatoire belge de l'extrême droite, retrace les phénomènes d'attraction réciproque entre l'univers policier et des partis comme le Vlaams Belang, en Belgique, ou le Rassemblement national, en France. La présence de "policiers radicalisésµ" reste une réalité, affirme-t-il.

Web journal investiguant depuis vingt-deux ans l'extrême droite et les autres sectarismes, RésistanceS.be publie le premier numéro d'un "journal (papier)". Portrait de son coordinateur, composite et volontiers polémique, Manuel Abramowicz.