Tout sur Manille

Les dizaines de volcans des Philippines sont, par la chaleur qu'ils renferment, une véritable mine d'or énergétique. Et Manille compte bien en profiter pour relancer son secteur géothermique et réduire sa dépendance à l'égard du fossile.

Certains fidèles se font crucifier, des pénitents se fouettent le dos jusqu'au sang: les Philippins ont célébré le Vendredi Saint avec les traditionnelles manifestations sanglantes qui illustrent la ferveur religieuse de l'archipel en grande partie catholique.

Les autorités philippines ont menacé mercredi de fermeture des dizaines d'hôtels de Boracay, destination touristique prisée où selon le président Rodrigo Duterte les visiteurs nagent dans des eaux polluées par des matières fécales.

Le bilan de la tempête tropicale qui a balayé le centre des Philippines s'est aggravé à 43 morts tandis que s'amenuisaient les espoirs de retrouver vivants des dizaines de disparus emportés par des coulées de boue, ont annoncé mardi les autorités.

Dans la bataille contre la voiture en ville, Singapour contrôle le nombre d'automobiles autorisées à circuler sur son espace limité en exigeant le paiement d'une licence de 31.000 euros environ par véhicule, et le pays dépense des millions dans les transports en commun.

Washington et Pékin ont accentué dimanche à Manille leurs pressions sur la Corée du Nord pour qu'elle renonce à ses ambitions nucléaires après un durcissement sensible des sanctions de l'ONU qui pourrait coûter à Pyongyang un milliard de dollars annuels.

Une fusillade aurait éclaté vendredi dans un hôtel-casino de Manille, selon son exploitant, tandis que l'organisation Etat islamique (EI) revendiquait un attentat, selon le centre américain de surveillance des sites jihadistes SITE.

Le moteur fait un vacarme de tous les diables, et c'est en hurlant que Peter Dallos intime à ses passagers de s'asseoir rapidement dans son jeepney. Cette scène classique de Manille pourrait disparaître car les jours de ces emblématiques minibus semblent comptés.

Des fidèles ont été cloués sur la croix par des soldats romains en armes, vendredi aux très catholiques Philippines, lors du traditionnel, sanglant et spectaculaire crucifiement des dernières heures du Christ.

Des foules de Philippins étaient rassemblées lundi à Manille pour tenter de toucher une icône vieille de plusieurs siècles lors de la traditionnelle procession du "Nazaréen noir", une des plus impressionnantes manifestations de dévotion catholique.