Tout sur manifestation nationale

10.000 manifestants sont attendus dans les rues de Bruxelles ce mardi 31 mai pour une manifestation en front commun contre le désinvestissement dans les services publics. Les actions annoncées perturberont fortement le pays à commencer par les transports en commun. A quoi faut-il s'attendre?

La grogne syndicale touche désormais la majorité des secteurs gérés par le gouvernement fédéral, pas ou peu par les régions. C'est un mouvement politique autant que social contre une majorité dont le projet est inaudible.

Environ la moitié des lignes de métro et de tram sont desservies à Bruxelles mardi mardi, et à peine quatre lignes de bus. Les perturbations sont également nombreuses du côté de la TEC et De Lijn. Les trains circulent normalement.

Les syndicats manifesteront mardi en front commun dans les rues de Bruxelles contre les mesures du gouvernement. Le cortège interprofessionnel s'élancera de la gare du Nord à 11h30 pour rejoindre la gare du Midi deux heures plus tard, où les présidents et secrétaires généraux de la CSC, la FGTB et la CGSLB prendront la parole devant les manifestants.

Les onze personnes suspectées d'avoir agressé des policiers lors des incidents en marge de la manifestation nationale du 6 novembre dernier ne sont pas majoritairement des dockers. Elles ont été interpellées jeudi matin dans différents endroits du pays dont Bruxelles, Namur et Anvers notamment, a indiqué Jean-Marc Meilleur, procureur du Roi de Bruxelles.