Tout sur Manchester City

Le patron du football mondial, Gianni Infantino, mis en cause dans les "Football Leaks" pour son rôle à la Fifa comme à l'UEFA, a répété mercredi qu'il n'y avait "rien d'illégal ni de contraire" au code d'éthique dans ce qui lui est reproché.

L'Instance de contrôle financier des clubs (ICFC) a bataillé entre 2014 et 2015 contre le club de Manchester City, coupable d'avoir foulé aux pieds les règles de fair-play financier édictées par la FIFA. Le champion d'Angleterre s'en sortira finalement avec une amende dérisoire de 20 millions d'euros, malgré l'intervention de deux Belges ayant présidé l'organe de contrôle: les anciens Premiers ministres Jean-Luc Dehaene et Yves Leterme, relatent certains documents issus des Football Leaks dont Le Soir a publié un premier volet samedi.