Tout sur Malte

A l'horizon se dessinent les côtes de l'Europe. Les yeux rivés sur ces formes encore brumeuses, les migrants recueillis en Méditerranée par l'Ocean Viking, qui erre désormais entre Malte et l'Italie entrevoient, au bout d'un périple chaotique, l'espoir d'un avenir meilleur.

L'Italie a connu en 2018 un nouveau plus bas historique des naissances depuis l'unité italienne (au XIXème siècle), avec quelque 440.000 nouveaux-nés, environ 20.000 de moins que l'année précédente, a annoncé lundi l'institut statistique italien Istat.

Les stocks de nourriture disponibles pour les 356 personnes secourues à bord de l'Ocean Viking, en mer depuis 19 jours, commencent à s'épuiser, a indiqué Médecins Sans Frontières qui estime qu'il lui reste "quatre jours" de réserves, vendredi compris.

Après l'arrivée à terre des rescapés de l'Open Arms à Lampedusa, dans le sud de l'Italie, l'Ocean Viking, le dernier bateau humanitaire présent en Méditerranée, attendait toujours mercredi la désignation d'un port où 0débarquer les 356 personnes qu'il a recueillies à son bord.

Les migrants recueillis en Méditerranée par le navire humanitaire Open Arms ont débarqué dans la nuit de mardi à mercredi sur l'île italienne de Lampedusa, en application d'une décision de justice prise compte tenu des fortes tensions à bord après des jours de sur-place à quelques encâblures de la côte.

Les missions de sauvetages en Méditerranée se succèdent et une question revient systématiquement: dans quel "port sûr" débarquer les migrants ? Cette notion, devenue le point d'achoppement de leur accueil, sert selon les experts d'"alibi" à des Européens en panne de solution politique.