Tout sur Maladies et état de santé

Xénophobie à l'égard des personnes asiatiques que l'on estime "responsables" de l'introduction de Covid-19 , attaques contre les travailleurs de la santé, stigmatisation des personnes obèses: les cas de discrimination ont augmenté de manière exponentielle depuis le début de la pandémie.

Entre le 9 et le 15 avril, il y a eu en moyenne 239,9 admissions à l'hôpital par jour pour cause de coronavirus, soit une diminution de 5% par rapport à la période de référence précédente, selon les chiffres de l'Institut de santé publique Sciensano mis à jour vendredi matin. Au total, 3.032 personnes sont encore hospitalisées en raison du Covid-19 (-3%), dont 930 patients traités en soins intensifs (+2%).

Ces dernières décennies, les vaccins ont sauvé des centaines de milliers de vies humaines. Prenez le virus de la variole, qui a tué 500 millions de personnes en un siècle: grâce au vaccin antivariolique, ce redoutable tueur a aujourd'hui disparu de la Terre. Le virus de la poliomyélite aussi est en passe s'éteindre, malgré quelques foyers qui subsistent encore çà et là en Asie.

Il n'y a pas encore d'explication tranchée à la hausse plus rapide, constatée ces derniers jours, du nombre de personnes malades du Covid-19 admises aux soins intensifs mais une virulence présumée plus forte du variant anglais pourrait jouer un rôle à cet égard.

Le variant britannique est déjà à l'origine de deux tiers de toutes les infections au coronavirus aux Pays-Bas, selon les calculs effectués par l'Institut national pour la santé publique et l'environnement (RIVM). Celui-ci avertit mardi que "l'assouplissement des mesures ne peut se faire qu'avec la plus grande prudence", alors que, selon certaines sources, le gouvernement néerlandais pourrait annoncer une prolongation du confinement ce mardi soir.

D'abord la panique en Chine, puis l'opacité du système communiste, enfin les accusations de Donald Trump: un an après la mort de la première victime du Covid-19, la politisation de l'épidémie éloigne les chances de connaître un jour l'origine du virus.

Le baromètre corona qui aurait dû servir de guide pour permettre à la population de connaître quasi en temps réel l'état de l'épidémie et à quelles mesures elle doit s'attendre est enterré par le gouvernement.

Sur le continent européen, la Finlande est le pays qui a le mieux maîtrisé l'épidémie de covid : le taux de décès est en effet le plus bas de l'UE. Mais comment ce pays scandinave est-il parvenu à contenir efficacement la deuxième vague ? Explications.

S'il s'avère moins mortel que le SARS-CoV premier du nom, le nouveau coronavirus Covid-19 est néanmoins plus dangereux que son prédécesseur. Mais pourquoi ces faux jumeaux ont-ils un impact si différent ? Analyse de leur modus operandi.