Tout sur Maison blanche

Un des fils de Donald Trump a appelé, sur le réseau social Twitter, les partisans du président américain à bombarder les députés démocrates d'appels téléphoniques et de tweets. Cette manoeuvre intervient alors que le locataire de la Maison blanche est visé par une enquête en destitution et qu'un vote à cet effet a lieu la semaine prochaine à la Chambre des Représentants.

La chancelière allemande a estimé vendredi que les récents tweets de Donald Trump attaquant des élues démocrates issues de l'immigration allaient "à l'encontre de la grandeur" américaine et elle leur a apporté un soutien inconditionnel. Le président américain avait accusé les quatre parlementaires "d'aimer les ennemis" des États-Unis et leur avait conseillé de "rentrer chez elles si elles n'étaient pas heureuses ici".