Tout sur Maggy de Block

Vagabond moderne, écrit Kertész dans L'ultime auberge, "displaced person, apatride anonyme, détenu d'un camp fraîchement libéré, un homme a erré sur les routes avec des dizaines (...) de semblables à la recherche d'un havre, d'un nouveau lieu de vie" ; il arrive bientôt en terre d'Europe. Il a, tel Loth, "quitté sa patrie devenue inhabitable et laisse derrière lui la ville en flammes".