Tout sur Maggie De Block

En mars dernier, Le Vif révélait que le stock stratégique de masques FFP2 dont disposait la Belgique avait été réduit à néant. D'après une enquête du magazine Pano (VRT), les restes du stock sont en excellent état. D'après les experts, les masques ainsi détruits auraient pu sauver des vies lors de la première vague de l'épidémie de coronavirus.

Les experts du Celeval se sont mis d'accord sur la nouvelle version du baromètre du coronavirus. Depuis hier, il est sur la table des politiques qui sont réunis en comité de concertation pour déterminer si cette version est la bonne. Mais rien n'indique qu'ils parviennent rapidement à un accord.

Le système de baromètre national qui permettra de mesurer la gravité de la situation sanitaire n'est pas encore prêt si bien que le Conseil national de sécurité aurait dû être reporté d'une semaine, selon Maarten Vansteenkiste, psychologue qui conseille la Cellule d'évaluation fédérale. Il s'exprimait mercredi soir sur la chaine flamande VRT.

Alexander De Croo (Open Vld) devrait être le Premier ministre du gouvernement Vivaldi, estime la ministre de la Santé, Maggie De Block. Aux yeux de la libérale, afin d'assurer un équilibre politique entre francophones et néerlandophones, le poste doit revenir à une personnalité flamande.

La "bulle de cinq" sera sur la table du prochain Conseil national de sécurité prévu mercredi. Cette règle pourrait être assouplie mais dans ce cas, il faudrait adopter d'autres mesures pour compenser, a déclaré la ministre de la Santé publique, Maggie De Block, samedi sur les ondes de Radio 1.

La Belgique accueillera de 100 à 150 demandeurs d'asile qui se retrouvent particulièrement démunis après le double incendie du camp de Moria, sur l'île grecque de Lesbos, ont annoncé mercredi la ministre de l'Asile et la Migration, Maggie De Block, et son homologue grec Giorgos Koumoutsakos, dans un communiqué commun.

La Commission européenne a conclu cet été un contrat avec l'entreprise pharmaceutique britannique AstraZeneca pour l'achat de 300 millions de doses de son vaccin pour lutter contre le coronavirus. La Belgique a confirmé sa participation à ce projet, a indiqué mercredi la ministre de la Santé publique Maggie De Block (Open Vld) en commission de la Chambre.

A 71 ans, l'ancien chef de service des soins intensifs de l'hôpital Erasme, Jean-Louis Vincent, à Bruxelles, aujourd'hui consultant et professeur, est toujours aussi hyperactif. Il pose un regard sans concession mais nuancé sur la crise du Covid-19, sa prévisibilité et sa gestion. Et s'apprête à ouvrir une nouvelle édition du plus grand symposium international de soins intensifs (6 000 participants en 2019) en visioconférence cette année.