Tout sur Maelbeek

L'avocat belge Sven Mary n'assurera en fin de compte pas la défense de Salah Abdeslam lors du procès français sur les attentats de Paris, qui débutera le 8 septembre, confirme-t-il dans un entretien publié par De Morgen et Het Laatste Nieuws mardi.

Me Christian Dalne, conseil de la famille d'Alexandre Strens, a enfin pu commencer sa plaidoirie devant la cour d'assises de Bruxelles, lundi après-midi. L'avocat s'en est vivement pris aux arguments déployés et aux méthodes utilisées par la défense de Mehdi Nemmouche depuis le début du procès de l'attentat au Musée juif de Belgique.

La manifestation de taxis causait des embarras de circulation essentiellement dans Bruxelles mardi en début d'après-midi. Sur le ring ne subsistait plus qu'un barrage routier à hauteur de la sortie 8 à Wemmel. Sur la Petite ceinture, en revanche, la situation était toujours compliquée et le réseau tram et bus de la STIB était également perturbé.

Criblé de trous, le chemin de l'après-attentat contraint les victimes à détecter sans cesse les pièges, sous peine d'y tomber. Sandrine y glisse parfois. Elle en sort toujours. Mais elle aimerait que son énergie ne s'alimente pas qu'au stress.

Fayçal Cheffou a été suspecté à tort d'être l'homme au chapeau de Zaventem. Un an après son arrestation, il évoque dans une interview accordée à Slate son difficile retour à une vie normale.

Durant un an, Laurence van Ruymbeke, journaliste au Vif/L'Express, a accompagné Sandrine et Tanguy, victimes des attentats de Bruxelles. En est né un livre, sous forme de journal de bord des deux rescapés, retraçant "la vie après ça". La vie, surtout.

Knack a accompagné la "délégation parlementaire" belge d'extrême droite en Syrie. Comment un régime isolé sur le plan international tente-t-il de retrouver du poids sur la scène internationale ? Et quel rôle joue Filip Dewinter ? Des ruines d'Alep-Est, aux baraques de Lattaquié en passant par le quartier gouvernemental à Damas, Knack a glané des fragments de vérité.

Tatiana Dronjak était dans la rame de métro à quai à Maelbeek. Elle nous raconte ce qu'elle a vécu. Retour sur l'un des témoignages les plus émouvants de l'année.

Le parquet fédéral a rencontré mercredi après-midi 115 victimes de l'attentat à Brussels Airport le 22 mars dernier, qui se sont constituées partes civiles. Les juges d'instruction ont organisé une première séance au cours de laquelle les éléments du dossier pouvant être communiqués aux parties civiles sans nuire à l'instruction ont été exposés. Les victimes des attentats de Maelbeek seront reçues vendredi.

Les attentats du 22 mars dernier à l'aéroport national de Zaventem et à la station de métro Maelbeek ont engendré un coût de quelque 322,7 millions d'euros en indemnisations des victimes et dommages matériels, selon une évaluation livrée par le vice-Premier ministre CD&V et ministre de l'Economie et de l'Emploi, Kris Peeters, en réponse à une question du député cdH Georges Dallemagne, indique le quotidien Le Soir, dans son édition de mercredi.

L'oeuvre en mémoire des victimes de l'attentat à la station de métro Maelbeek, le 22 mars, sera inaugurée en toute intimité lundi soir. L'artiste Benoît van Innis, déjà concepteur des visages tracés sur les murs de la station, a indiqué à BRUZZ.be qu'il s'agissait d'un carrelage mural qui s'adressait à tous, quelles que soient les origines culturelles ou les religions.

"Les plans spécifiques de l'aéroport ont été conçus principalement pour faire face à une catastrophe 'airside' (crash aérien), selon les experts de la commission d'enquête parlementaire sur les attentats de Bruxelles. "Ces plans ne comprennent pas de volet spécifiquement consacré au terrorisme".