Tout sur Madrid

La capitale espagnole, Madrid, et la deuxième ville Barcelone sont passées à gauche samedi avec l'élection de l'ancienne juge Manuela Carmena portée par le mouvement des "indignés" et Podemos, et celle d'une autre "indignée" Ada Colau, première femme maire à Barcelone.

L'ancienne juge Manuela Carmena, 71 ans, candidate d'une plateforme d'"indignés" et du parti antilibéral Podemos a été élue samedi à la tête de la mairie de Madrid, dirigée par la droite depuis un quart de siècle.

Trois nouvelles personnes ont été admises depuis lundi à Madrid, dans l'hôpital qui accueille les personnes touchées par le virus Ebola, mais seul l'époux de l'aide soignante contaminée a "un "haut risque" d'être affecté, ont annoncé mardi les autorités sanitaires locales.

L'accusant d'attenter à "la souveraineté" du pays, le gouvernement espagnol a introduit lundi un recours devant le Tribunal constitutionnel contre le référendum d'indépendance prévu par la Catalogne. Barcelone poursuit toutefois les préparatifs sans attendre la décision des magistrats.

Le président catalan Artur Mas a convoqué samedi pour le 9 novembre un référendum sur l'indépendance de cette riche région de l'Espagne, défiant le gouvernement de Madrid qui veut empêcher cette consultation.

Pour fêter ses cent ans, le marché de San Miguel, célèbre lieu de rendez-vous madrilène datant du début du vingtième siècle, a accueilli lundi le spectacle insolite de l'Orchestre végétal de Vienne et ses étranges instruments d'un soir fabriqués avec des légumes.

Plusieurs incendies, visiblement criminels, ravageaient mardi matin l'ouest de Madrid, obligeant 2.000 habitants à être évacués par précaution, a indiqué à l'AFP un porte-parole des services de secours, qui espèrent contrôler la situation dans la journée.

Ce jeudi, le pape fait sa grande entrée aux 26èmes Journées Mondiales de la Jeunesse qui se déroulent à Madrid, en Espagne. Le rassemblement de jeunes catholiques s'est heurté aux Indignés espagnols hier soir, ceux-ci manifestaient contre les coûts importants générés par un tel événement.

Après plus de trois semaines d'occupation, les Indignés ont voté. Ils quitteront la Puerta del Sol dimanche. Mais le mouvement se poursuivra par des manifestations.

Les madrilènes ainsi que les grecs ont subi les désagréments liés aux grèves organisées aujourd'hui dans leur pays. Les transports et les services publics ont été perturbés en Grèce tandis que le métro de Madrid, qui transporte deux millions de personnes chaque jour, a été totalement paralysé forçant les voyageurs à trouver d'autres moyens de transport.