Tout sur Luxembourg

En 2018, la part des énergies renouvelables dans la consommation d'énergie représentait 9,4% en Belgique, soit beaucoup moins que la moyenne européenne de 18% et loin de l'objectif des 13% pour 2020, selon des chiffres de l'office européen des statistiques Eurostat.

La cellule d'action routière (CAR) wallonne est activée en raison des prévisions météorologiques annonçant une perturbation pluvieuse pouvant mener à la formation de verglas dans les provinces de Liège et de Luxembourg et, dans une moindre mesure, dans celle de Namur, indique jeudi soir le service public de Wallonie. La phase de vigilance routière renforcée sera de mise à partir de minuit.

Les routes seront glissantes dans certaines parties du pays dans les prochaines heures à cause de la neige puis des plaques de givre et de glace, notamment en provinces de Liège et de Luxembourg, met en garde l'Institut royal météorologique (IRM). L'avertissement court de lundi dès 15h jusque mardi 11h.

Les routes des provinces de Liège, Namur et Luxembourg seront glissantes dès la fin de journée. De la neige sur les hauteurs et de la neige fondante à plus basse altitude sont annoncées par l'IRM qui a lancé une alerte orange en province de Liège de 18h00 dimanche à 18h00 lundi.

L'Institut royal météorologique (IRM) a émis lundi une alerte jaune quant au risque de conditions glissantes sur les routes de l'est du pays entre mardi matin et mercredi après-midi. Cela s'explique par l'arrivée de la neige sur les hauteurs durant les prochains jours. L'avertissement concerne les provinces de Liège, Luxembourg et Namur.

Une zone de pluie traversera le pays du littoral vers l'Ardenne en ce lundi d'Armistice. Les maxima ne dépasseront pas de 3 à 8 degrés avec un vent soutenu. Mardi, le temps sera instable et très frais avec des averses. Durant le restant de la semaine, l'Institut royal météorologique prévoit que le temps restera fort variable avec, par moments, des averses. L'atmosphère sera assez froide avec un risque de neige en Ardenne.

Les ministres-présidents flamand et wallon, Jan Jambon (N-VA) et Elio Di Rupo (PS), se sont rencontrés mercredi matin pour échanger sur une série de dossiers revêtant une importance pour leur région. Au menu: Brexit, relations internationales, climat, 5G et emploi. Par contre, pas un mot sur les pourparlers en cours en vue de la formation d'un gouvernement fédéral.

Entre 250 et 300 personnes, selon les estimations de la police, se sont réunies mardi à 12h30 au rond-point Schuman, face aux institutions européennes, pour protester contre la condamnation de neuf dirigeants indépendantistes catalans par la Cour suprême espagnole. Dans la foule, des Catalans de passage, des membres de l'ancien gouvernement régional mais aussi des représentants N-VA et quelques Wallons.

Le ministre belge des Affaires étrangères Didier Reynders a évoqué mardi la possibilité d'un accord ce soir encore sur le Brexit, tout en insistant sur les difficultés persistantes, à la suite d'un point de la situation dressé par le négociateur de l'UE Michel Barnier devant les ministres chargés des Affaires européennes, à Luxembourg.

L'un des avocats de l'ancien dirigeant indépendantiste catalan Carles Puigdemont, Paul Bekaert, a annoncé lundi soir son intention de s'opposer au nouveau mandat d'arrêt européen et international lancé par la justice espagnole à l'encontre de son client.

Les 28 pays membres sont apparus encore divisés sur leurs ambitions climatiques à moyen et long terme vendredi lors d'un débat entre ministres de l'Environnement, alors que l'UE tente de convaincre les derniers récalcitrants de s'engager sur l'objectif de neutralité carbone d'ici 2050.