Tout sur Luk Van Biesen

La Belgique se situe dans la moyenne européenne en matière de pollution par les particules fines mais n'atteint pas les normes de santé de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en de nombreux endroits, ressort-il du rapport "Villes les plus polluées au monde 2018" réalisé par AirVisual à la demande du bureau régional Asie du Sud-Est de l'organisation de protection de l'environnement Greenpeace.

Un collaborateur du cabinet du ministre des Finances, Johan Van Overtveldt (N-VA), semble proposer des cours privés sur des législations en cours d'élaboration. "Je vais poser les questions qui s'imposent au ministre", s'est irrité mardi le député Luk Van Biesen (Open Vld) dans Knack, alors que le cabinet du ministre annonçait que ce conseiller renonçait à collaborer avec la société en question.

Les députés de la majorité Servais Verherstraeten (CD&V) et Luk Van Biesen (Open Vld) soutiennent lundi l'appel du Premier ministre Charles Michel (MR) à sanctionner le prince Laurent. "Nous ne pouvons plus continuer à simplement le blâmer", estime l'élu CD&V. Son collègue libéral espère que la sanction incitera le Prince à se conformer aux règles, "sinon nous devrons envisager une remise en question de l'ensemble de la dotation".

Les services fédéraux paient environ une facture sur quatre en retard, écrivent mardi Het Laatste Nieuws et De Morgen. En 2016, 71.407 notes ont été payées après le délai prévu sur un total de 266.239 factures. Ces dépassements des échéances ont coûté 824.896,76 euros en intérêts.

Le député Open Vld Luk Van Biesen a ravivé samedi les tensions nées de son dérapage raciste visant sa collègue socialiste Meryame Kitir, à la Chambre, en septembre dernier. Il dément dans une interview au Morgen avoir déclaré que'elle "ferait mieux de retourner au Maroc". "C'est faux, il n'y avait pas une once de racisme" dans ces propos, affirme-t-il.

La présidente de l'Open Vld Gwendolyn Rutten estime que l'incident dont se serait rendu coupable son député fédéral Luk Van Biesen n'est pas clos après avoir convoqué celui-ci. "Nos députés ont une fonction d'exemple et doivent porter nos valeurs libérales toujours et partout. Il n'y a pas de place pour les mandataires qui ne reconnaissent pas ceci", a déclaré la présidente des libéraux flamands.