Tout sur LREM

Cinq ans après sa création, La République en marche, le parti du président français Emmanuel Macron, affiche un bilan en demi-teinte: le parti présidentiel a échoué à devenir un vaste mouvement transversal, mais il entend prendre du galon avec la campagne pour sa réélection en 2022.

L'ancien Premier ministre belge Guy Verhofstadt, chef de file des libéraux et centristes au Parlement européen (ADLE) va former un mouvement avec La République En Marche (LREM), le parti présidentiel français, en vue des élections européennes de 2019, a-t-il annoncé dimanche dans un entretien au quotidien Ouest-France.

Après le succès à l'élection présidentielle et après avoir obtenu la majorité absolue aux législatives, Emmanuel Macron fait actuellement face aux premières difficultés en tant que président de la République. On note une baisse de popularité significative à différentes échelles de la société française.