Tout sur Londres

Les dirigeants du G20 ont promis jeudi d'injecter 5.000 milliards de dollars pour soutenir l'économie mondiale menacée par une pandémie de coronavirus au bilan dramatique, particulièrement en Europe où la barre des 4.000 décès a été franchie en Espagne et où les hôpitaux de Londres font face à un "tsunami" de malades.

Epicentre au Royaume-Uni de l'épidémie causée par le nouveau coronavirus, Londres est confrontée à un "tsunami" de malades gravement atteints dans ses hôpitaux tandis que le respect du confinement général est mis à dure épreuve.

À quoi devons-nous nous préparer dans les prochains mois? Erika Vlieghe, spécialiste des maladies infectieuses à l'université d'Anvers et membre du comité scientifique qui assiste le gouvernement, regarde l'avenir. "Nous devons persévérer courageusement."

Le Royaume-Uni s'est résolu à son tour mercredi à fermer les écoles à la fin de la semaine et jusqu'à nouvel ordre face à la propagation de plus en plus rapide du nouveau coronavirus, qui a fait plus de 100 morts sur son sol.

L'Union européenne et le Royaume-Uni ont chacun publié leur mandat de négociation en vue de la conclusion d'un accord post-Brexit d'ici à la fin de l'année. Mais plusieurs points de friction sont susceptibles de ralentir, voire bloquer les négociations qui démarrent lundi.