Tout sur londres

Londres est donc toujours flamboyante, capitale de la finance mondiale, de la mode et de l'avant-garde musicale. Londres est toujours aussi plurielle, guindée dans la City, dévergondée à Soho, réinventée à Nine Elms.

Une station du métro londonien demande désormais à ses usagers de se tenir des deux côtés des escalateurs. Une petite révolution en soi pour les Britanniques pour qui la règle "stand on the right" ("restez à droite") est sacrée. Sur les réseaux sociaux, la mesure ne passe pas.

Des dizaines de milliers d'Européens ont manifesté de Londres à Copenhague pour réclamer plus de générosité à l'égard des réfugiés, mais des milliers d'autres ont exigé le contraire à Varsovie ou Prague: les divisions de l'Europe sur la question des migrants se sont exprimées samedi dans la rue.

La France et la Grande-Bretagne ont affiché jeudi leur détermination commune à lutter contre les réseaux de passeurs qui aident les migrants et réfugiés à traverser la Manche, alors que l'Union européenne tout entière est confrontée à la plus grave crise migratoire depuis la Seconde guerre mondiale.

Files d'attente interminables devant les arrêts de bus, pistes cyclables surchargées, trottoirs encombrés: des millions de Londoniens affrontaient jeudi une journée sans aucun métro, la première depuis 2002, en raison d'une grève portant sur la mise en place d'un service de nuit.

Des cambrioleurs ont raflé le contenu de 300 coffres-forts dans le quartier des diamantaires de Londres selon un scénario digne d'un polar: après s'être faufilés dans la cage d'ascenseur, ils se sont frayés un accès à la salle des coffres avec de l'outillage lourd.

Plusieurs spectacles de comédie musicale ont dû être annulés mercredi soir à Londres après qu'un impressionnant feu souterrain s'est déclaré au coeur de la capitale britannique, conduisant à l'évacuation de plus de 2.000 personnes.

Des centaines de manifestants ont bloqué un centre commercial mercredi à Londres en soutien aux manifestations contre les violences policières aux Etats-Unis, dont le slogan "Je ne peux pas respirer" reprend les derniers mots d'Eric Garner, un Noir mort étranglé par un policier.

À Londres, la crise du logement a contraint les promoteurs à intégrer des loyers modérés à leur projet immobilier, y compris ceux concernant les immeubles de luxe. Mais d'après une enquête de The Guardian sortie le 25 juillet dernier, hors de question que riches et pauvres partagent la même porte d'entrée. Un nouvel "appart'heid", selon le blog du Monde, Big browser.

Le gratte-ciel londonien "The Gherkin" (le cornichon), l'un des immeubles emblématiques du quartier financier de la City, a été mis sur le marché pour environ 650 millions de livres (820 millions d'euros), a annoncé mardi l'agence immobilière Savills.